Comment poncer un parquet – les étapes du ponçage

Le ponçage est indispensable dans le cadre de la rénovation d’un parquet. Il élimine toutes les imperfections : tâches, rayure, fissure, trous. Après l’opération, la surface du parquet dispose d’une surface lisse et parfaitement plane. Le ponçage est l’étape obligatoire qui précède la vitrification pour un résultat de meilleure qualité. Il a pour objectif d’éliminer toutes les salissures incrustées dans le parquet pour une brillance sans faille. La réalisation du ponçage se fait par étape, certaines règles doivent être respectées pour un rendu satisfaisant.

 

La phase de préparation du parquet avant ponçage

Avant de réaliser une remise à neuf du parquet par ponçage, une phase préparatoire est indispensable et à ne pas négliger.

Les outils

Pour la réalisation du ponçage proprement dit, préparer la ponceuse adaptée à la surface du parquet :

  • La ponceuse
  • Une ponceuse à bande : Utiliser cette ponceuse pour dégrossir rapidement les surfaces planes.
  • Une ponceuse vibrante : A utiliser pour les grandes surfaces planes
  • Une ponceuse excentrique : utiliser cette ponceuse polyvalente sur aussi bien sur des surfaces planes que des surfaces galbées.
  • Une meuleuse d’angle ou bordureuse : pour le ponçage des endroits situés le long des murs, dans les angles et les escaliers.
  • Les différents abrasifs

Utiliser un abrasif adapté à la ponceuse. Plus la taille des grains de l’abrasif est gros, plus il est fort. Il existe différentes tailles d’abrasif : à très gros grains, à gros grains, à grains moyens, à grains fins et à grains très fins.

  • Une cale à poncer : Pour un ponçage rapide et sans risque de blessure, utiliser une cale à poncer en liège ou en caoutchouc pour les petites surfaces moins accessibles.
  • Du papier de verre : Préparer du papier verre pour la finition du ponçage

 

Les équipements de protection

Le ponçage est une opération délicate, les équipements de protection sont obligatoires :

  • Masque : se munir d’un masque pour se protéger contre la poussière et les solvants.
  • Lunettes : utiliser des lunettes avec protection latérale pour se protéger des éventuels débris
  • Gants : mettre des gants pour éviter les risques de blessures et de brûlures.
  • Protection auditive : Prévoir un casque anti-bruits ou des bouchons d’oreilles.

 

  • Préparation de la pièce 

Dégager tous les meubles se trouvant dans la pièce pour éviter qu’ils soient plein de poussière. Fermer les portes et ouvrir les fenêtres pour une meilleure évacuation de la poussière. Il est important que la pièce soit bien éclairée.

Préparation du parquet

Passer l’aspirateur pour éliminer les saletés sur le sol. Remplacer les lames endommagées du parquet et enfoncer ou enlever les éventuels clous qui dépassent pour faciliter le passage de la ponceuse.

La phase de ponçage du parquet

Prévoir 3 passages successifs pour le ponçage proprement dit. Le ponçage est fait avec des grains de plus en plus fins. Effectuer un premier passage avec la ponceuse à parquet, utiliser un gros grain (entre 30 et 36). Passer l’aspirateur pour dégager la pièce avant de passer à la seconde étape du ponçage. Réaliser un deuxième passage avec un grain moyen (60). Aspirer soigneusement la pièce une seconde fois avant de finaliser le ponçage par un troisième passage. Effectuer un troisième et dernier passage avec un grain fin (80 ou 120). Passer la bordureuse pour poncer les coins non accessibles. Utiliser un racloir pour les angles. Ne jamais laisser la ponceuse en marche sans la déplacer pour éviter de former un creux dans le parquet. Pas besoin de trop insister au niveau d’un endroit précis.

Les différentes méthodes de ponçage de parquet

La méthode de ponçage utilisée dépend du type de pose du parquet. Toujours travailler dans le sens du bois pour éviter l’apparition de rayures.

  • Pour un parquet en pose droite, réaliser le ponçage dans le sens des lames.
  • Pour un parquet à chevrons, faire le ponçage en diagonale dans le sens des lattes, répéter l’opération dans l’autre sens.
  • Pour un parquer mosaïque, suivre le sens de la lumière pour le ponçage.

Le nettoyage

Le nettoyage du parquet est indispensable après toutes les étapes du ponçage. Il est important d’enlever toute la poussière résultant de l’opération ainsi que les débris de bois. Pour cela, il est nécessaire de passer l’aspirateur et de finir avec un chiffon à peine humide pour enlever les poussières les plus fines. Après le ponçage, le parquet est particulièrement sensible aux tâches à l’humidité. Marcher pieds nu sur un sol poncé est à éviter.

Les finitions après ponçage

La finition est l’aspect final revêtu par le parquet. L’étape est très importante, l’esthétique et la fonctionnalité du sol en dépend. Il est possible de choisir parmi plusieurs types de traitement pour un parquet ponçage.

 

 

 

Vitrification

La vitrification permet d’obtenir un parquet plus solide et avec une plus longue durée de vie. L’opération protège le bois contre les tâches et les rayures. Utiliser un vernis à base de polyuréthane,  ou à base d’oxyde d’aluminium et de céramique. Ces derniers offrent une meilleure résistance au parquet.une meilleure Appliquer le vernis en plusieurs couches sur le parquet. Il est possible d’opter pour un vernis à fini mât, brillant ou satiné. En fonction de l’intensité du trafic et des chocs subis par le parquet, la vitrification peut durer entre 10 et 15 ans. Un parquet vitrifié nécessite très peu d’entretien. Le parquet doit être nettoyé avant l’application du vitrificateur.

Huilage

L’huilage valorise l’aspect naturel du bois et le protège des différentes agressions. Appliquer l’huile sur toute la surface du parquet pour qu’elle pénètre dans les fibres du bois. Un parquet traité avec une huile végétale naturelle  additionnée de siccatif est moins sensible différentes agressions mécaniques. L’huile de lin peut être utilisée. Réaliser un entretien du parquet huilé régulièrement, une nouvelle couche d’huile est à ajouter tous les 6 mois.

Cirage

La cire offre au bois un aspect rustique. Il est indispensable d’appliquer un fond dur sur le parquet avant le cirage pour un meilleur aspect esthétique. Utiliser ensuite une cire liquide, solide ou de l’encaustique pour l’opération de cirage proprement dite. Après le cirage, il est nécessaire de lustrer le parquet pour un fini brillant.