RenovationAbimé

Entretien parquet à Paris

Chaque type de parquet requiert un entretien adapté et régulier. Les parquets huilés, cirés, stratifiés ou vitrifiés exigent des soins pour garder leur bon état.

Entretien d’un parquet vitrifié

L’entretien du parquet est  nécessaire pour éviter les rayures où les tâches qui peuvent s’imprégner dans les fibres du bois. La Maison Carpentier assure l’entretien de votre parquet sur Paris et sa petite couronne, et vous permet de garder la beauté d’origine de votre revêtement de sol. Grâce à une couche de vernis appliquée comme un film protecteur, le parquet vitrifié est efficacement protégé des tâches, des rayures ainsi que de l’humidité.

Au quotidien, le parquet vitrifié doit être dépoussiéré à l’aide d’un balai microfibre ou de l’aspirateur. Il est également possible d’utiliser un produit spécifique à ce type de parquet pour le nettoyer. Une tâche sur un parquet vitrifié se nettoie avec un chiffon doux et humide. Cette opération est à faire deux fois par an pour éviter que le vernis perde de sa brillance. Dans le but de protéger le produit vitrificateur, il est recommandé d’appliquer un rénovateur métallisant sur le parquet vitrifié une fois par an.

Vitrification1212
BulleNettoyage

Protection en profondeur, solution huilée

Très fluides, les huiles pour parquets s’infiltrent dans le bois et le protègent contre les salissures et les tâches. Il s’agit d’une finition non filmogène, elle ne se limite pas à la surface du bois. Les parquets huilés nécessitent peu d’entretien. Un dépoussiérage régulier avec un balai à franges légèrement humide suffit. Selon le type d’huile et l’utilisation du parquet, il est recommandé de renouveler cet entretien régulièrement. Un ponçage estompe toutes marques ou tâches avant un huilage local. La Maison Carpentier met à votre disposition une équipe chevronnée maitrisant toutes les techniques pour l’entretien de votre parquet huilé.

L’entretien du parquet ciré

Le parquet ciré donne un cachet certain à la pièce où il est posé, mais il peut présenter des risques en cas de mauvaise application de la cire. Il peut devenir glissant si la cire appliquée est trop abondante. Ce type de parquet craint beaucoup l’eau et toute forme de liquide. L’entretien courant se réalise avec une éponge légèrement humidifiée. Si une salissure persiste, l’intervention d’un professionnel est préconisée pour poncer ou égrener la surface avant de repasser  une couche de cire. La Maison Carpentier vous propose sur Paris son savoir-faire pour prendre soin de ce parquet d’une grande fragilité.

Ciré
Les bois utilisés1

Entretien parquet flottant et stratifié

Le parquet flottant peut être installé sur un ancien revêtement, sur un plancher ou un faux plancher de panneaux de bois reconstitués, sur béton surfacé ou sur chape. Son entretien régulier se réalise passant régulièrement l’aspirateur. Ce type de sol peut aussi se lustrer au chiffon de laine ou être nettoyé avec un produit nettoyant doux. Le parquet ne doit pas être imbibé d’eau. Les produits agressifs ou détergents pour nettoyer un parquet flottant sont à proscrire. Le parquet stratifié, quant à lui, est très facile d’entretien. Passer l’aspirateur puis  une serpillère non abrasive suffit. Pour un entretien du parquet en profondeur, faites appel à la Maison Carpentier Paris disposant d’outils et de produits efficaces.

Entretien parquet Brut

Le parquet brut est un parquet sans aucune finition, son entretien est facile lorsqu’il ne présente aucune tâche. Il suffit de le nettoyer au quotidien avec un chiffon microfibre à peine humidifié.

Le bois brut n’est pas protégé, il est plus sensibles aux tâches et aux rayures. Le savon noir et une brosse de chiendent est efficace pour le nettoyage d’un parquet brut.

Les tâches de gras peuvent être éliminées avec de la terre de Sommières et du papier absorbant. Une éponge saupoudrée de bicarbonate de soude peut également s’avérer efficace contre les tâches de graisse. Si une tâche noire altère la beauté de votre parquet brut, vous pouvez vous en débarrasser avec une simple gomme d’écolier.

 

Entretien de parquet massif

Qu’il soit huilé ou ciré, le parquet massif nécessite un entretien régulier et adapté pour être durable dans le temps. Il est conseillé d’utiliser un balai à poils doux pour le nettoyage au quotidien.

Placer des patins sous les meubles contribue à protéger le parquet des éventuelles rayures. Le lustrage est un geste d’entretien à réaliser tous les ans pour préserver la brillance du parquet massif.

L’opération peut être réalisée avec un chiffon doux ou une peau de mouton imbibé de quelques gouttes de cire d’abeille liquide. La Maison Carpentier vous propose l’entretien régulier ou ponctuel de votre parquet massif.

 

Entretien parquet contrecollé huilé

Le parquet contrecollé a l’avantage d’être plus résistant que le parquet massif, il présente une bonne durabilité dans le temps. L’huile est une finition très courante pour un parquet contrecollé. Le parquet contrecollé huilé peut être régulièrement nettoyé au savon noir.

Le parquet contrecollé huilé ne peut être poncé qu’une seule fois, la Maison Carpentier assure un ponçage dans les règles de l’art pour obtenir une surface propre et parfaitement plane.

 

 Enlever les tâches

Au quotidien, le parquet est soumis aux tâches surtout lorsqu’il est laissé brut. Il est indispensable d’intervenir rapidement en cas de tâche sur un parquet pour éviter qu’elle ne s’incruste dans les fibres du bois et laisse une trace indélébile.

En fonction de l’origine de la tâche, plusieurs produits peuvent être utilisés. Utilisez du talc ou de la farine sur la surface concernée pour une tâche de café ou de vin, le savon noir dilué dans de l’eau peut également s’avérer efficace.

Les tâches d’urine ou d’excréments de vos animaux de compagnie peuvent être éliminées avec de l’eau savonneuse et quelques gouttes d’ammoniaque. Pour les tâches de gras, optez pour de la terre de Sommières ou de l’eau savonneuse vinaigrée.

 

 

Cirer un parquet

La cire est une finition naturelle qui offre une touche d’authenticité au parquet massif tout en parfumant votre intérieur d’une agréable odeur. Cirer un parquet permet d’enduire toute la surface du revêtement d’une protection tout en le nourrissant jusqu’au cœur des fibres.

La cire doit être appliquée sur un parquet propre, sec et surtout exempt d’anciennes finitions. Les interstices entre les lames du parquet sont comblés avec de la colle à bois. Après séchage, le parquet est ensuite poncé et soigneusement dépoussiéré à l’aspirateur. Les parquets en bois exotiques doivent être dégraissés à l’acétone après l’étape du ponçage.

Pour assurer une belle finition, il est recommandé d’appliquer une couche de fond dur. Après quelques heures de séchage (entre 5h et 8h), la cire peut être appliquée à l’aide d’une cireuse à parquet ou d’un balai applicateur. Vous pouvez appliquer 2 à 3 couches de cire sur le parquet pour assurer une meilleure longévité de la finition. Entre chaque couche, laissez un temps de séchage de 4h à 6h.

Lasurer un parquet

La lasure est un produit qui pénètre dans les fibres du bois et laisse un film protecteur fin ou épais sur la surface. Lasurer un parquet permet de protéger le parquet contre l’humidité, les salissures et les attaques d’insectes ou de champignons tout en conservant son aspect naturel.

La lasure laisse le bois respirer, elle peut être transparente ou opaque. Lasurer le bois permet de teindre le parquet en préservant la texture et les veines du bois, une infinité de coloris est disponible, à choisir selon le style de décoration. Avant de lasurer un parquet, il est indispensable de combler les trous et les fissures avec de la pâte à bois.

La lasure est un produit qui s’applique au pinceau ou au rouleau, elle se présente sous forme de gel ou de liquide. La lasure est une finition qui s’adapte à toutes les essences de bois sauf le teck, elle doit être renouvelée tous les 3 à 10 ans.

Vitrifier un parquet

La vitrification est la finition la plus courante pour un parquet en bois massif, elle s’adapte à toutes les essences de bois. Vitrifier un parquet consiste à appliquer un vitrificateur qui va constituer un film transparent et imperméable sur le bois. Le produit assure au revêtement une totale protection contre les tâches, les rayures et autres signes d’usure.

Avant d’être vitrifié, le parquet doit être poncé en 3 passages avec des abrasifs aux grains de plus en plus fins.  Une ou 2 couches de fondur est ensuite appliquée sur la surface du parquet pour diminuer sa porosité. Si vous disposez d’un chauffage au sol, coupez-le 24h avant la réalisation de la vitrification.

Le vitrificateur peut être appliqué au pinceau ou au rouleau en plusieurs couches. Entre chaque application, le parquet doit être légèrement égrené et dépoussiéré. Vitrifier un parquet permet de bénéficier d’une large gamme de finitions : colorée, mate, satiné, brillante, laquée ou métallisée.

 

Ponçage parquet

Lorsque les tâches et les rayures sont trop persistantes, un ponçage du parquet est nécessaire. Le ponçage se fait en plusieurs passages d’une ponceuse professionnelle munie d’abrasifs de grains différents.

Les lames endommagées du parquet doivent être remplacées avant l’étape du ponçage. Pour réparer petits défauts du parquet comme les trous et les fissures il est possible d’utiliser de la pâte à bois.

Si les fentes sont trop importantes, des copeaux de bois peuvent les combler. La Maison Carpentier dispose d’un matériel adapté pour la réalisation du ponçage de tous les types de parquet.

 

Rénovation parquet

Avant d’envisager le ponçage d’un parquet, il est nécessaire d’enfoncer les clous qui dépassent et de corriger les différentes irrégularités. La rénovation d’un parquet passe par un ponçage à nu du bois, cette étape a également pour objectif de retirer l’ancienne finition du parquet.

Après le ponçage, il est possible de cirer le parquet, de l’huiler ou de le vitrifier. Vous pouvez également choisir de teinter ou de vieillir votre parquet. La Maison Carpentier réalise la rénovation partielle ou intégrale de votre parquet quelle que soit l’essence utilisée et le type de pose.