Ponçage de parquet ancien

Qu’il s’agisse d’un parquet ancien massif, flottant ou anciennement vitrifié, au fil du temps, le parquet nécessite un ponçage à un moment de sa vie. Poncer le parquet est une étape essentielle pour redonner à ce revêtement de sol toute son authenticité et sa splendeur. Le ponçage permet une mise à nu du parquet en retirant toute trace de peinture, de vernis ou de cire. Le ponçage de parquet ancien se réalise en trois temps et nécessite l’utilisation de deux types de ponceuses. Le procédé de grattage va se faire avec un abrasif à gros grain, ensuite à grain moyen et enfin à grain fin pour une finition plus lisse. Une ponceuse à bande est indispensable pour poncer le centre de la pièce et une bordureuse ou une ponceuse d’angle est utile pour poncer les bordures.

Réparation du parquet

Un parquet en bon état ou neuf ne nécessite aucune réparation particulière. Un parquet ancien, par contre, requiert des travaux de réparation. Si les lames sont fissurées, branlantes ou endommagés, il faut tout d’abord les réparer avant de procéder au ponçage parquet. Dans le cas où le parquet présente des fentes ou des fissures, on peut les combler avec de la pâte à bois. Elle s’applique à l’aide d’une spatule. Si la fente fait moins de un centimètre, il suffit de la combler avec de la pâte à bois. Si la fente fait plus de un centimètre, il faut la remplir avec des copeaux de bois ou de la ficelle avent d’appliquer la pâte à bois. Il est recommandé d’utiliser une spatule plus large que la fente pour la combler. On prélève la pâte à bois ave la spatule, on remplit la fissure ou la fente et on lisse la surface. Si votre parquet est fixé par des clous, il faut repérer les clous abîmés ou tordus et les retirer à l’aide d’une tenaille ou d’un arrache-clou. S’il existe des clous qui dépassent, il faut les enfoncer avec un marteau.

Ponçage parquet : bien se protéger

Le ponçage de parquet ancien produit beaucoup de poussières, qu’il  est indispensable de prendre des précautions et de se protéger avant de commencer les travaux de ponçage parquet. Ainsi, il faut porter un masque de protection pour éviter d’inhaler la poussière, des gants de protection, un casque anti-bruit pour se protéger du bruit de la ponceuse, et des lunettes de protection pour mieux protéger les yeux des poussières. Avant de commencer, il est indiqué d’ouvrir les fenêtres, de mettre à l’écart les enfants et les animaux domestiques.

Ponçage parquet d’une pièce

Pour poncer la surface d’une pièce, il faut utiliser la ponceuse à bande. Il faut commencer par équiper la ponceuse à bande de papier corindon ou de papier de verre à gros grains. Le ponçage du parquet doit partir d’un mur en veillant à ne pas s’approcher trop près des angles et des plinthes. Le ponçage doit toujours se faire dans le sens des fibres du bois. Il faut ainsi placer la ponceuse en conséquence. Si tout est prêt, on met en marche la ponceuse en la faisant passer sur le sol sans appuyer. Le poids de la ponceuse suffit pour qu’elle soit bien appuyée au sol. Lorsque la ponceuse est en marche, éviter de la stationner, car elle risque d’abîmer le parquet en le creusant. La ponceuse doit se déplacer dès sa mise en marche. Il faut poncer en réalisant des passages en bande droite, toujours dans le sens de la fibre. Lorsque le mur d’en face est atteint, il faut faire demi-tour. Lorsque le passage avec le gros grain est terminé,  le dépoussiérage du parquet est nécessaire en passant au grain d’abrasif moyen. Il suffit de recommencer l’opération. Un troisième passage avec un grain fin est fondamental pour une finition plus lisse.

Ponçage parquet, les bordures

Les bordures d’une pièce sont parfois inaccessibles par la ponceuse à bande. Une bordureuse ou une ponceuse d’angle est parfait pour poncer les coins et les recoins du parquet ancien. Il faut équiper la ponceuse d’angle avec un abrasif à gros grains, la mettre en marche et poncer les bordures. Il faut poncer le parquet dans les angles et le long des plinthes, sans stationner et sans appuyer la ponceuse en marche.  Une fois le premier ponçage réalisé, il faut dépoussiérer la pièce, équiper la ponceuse d’abrasif à grain moyen et répéter l’opération. Finir le ponçage avec un abrasif à grain fin.

Pour achever les travaux de ponçage de parquet ancien, un dépoussiérage complet s’impose. Il faut passer l’aspirateur d’atelier sur le long des plinthes et sur toute la surface. Si les lames sont peu écartées, on glisse la pointe d’un couteau de peintre dans les fentes et on racle tout en aspirant. Si le sol présente encore des défauts, on réalise un dernier passage avec un abrasif aux grains 100, sur le même principe. Ce procédé de ponçage est une préparation réalisée dans les règles de l’art. Le parquet est maintenant prêt à recevoir la finition de votre choix.

 

En savoir plus sur le ponçage par la Maison Carpentier :