Effectuer une pose de parquet soi même

1Effectuer sa pose de parquet soi-même et le recouvrir d’un nouveau revêtement, c’est possible !

Ce qui est à la mode en ce moment et qui reste franchement tendance c’est le parquet et le stratifié.

Bien mieux que la moquette qui est déconseillée, ne serait-ce que pour la difficulté de son nettoyage, alors que le parquet se lave simplement avec une serpillière humide ou pour les personnes allergiques.

Avec un peu d’habileté tout un chacun peut poser son stratifié soi-même.

En savoir plus sur la pose de parquet

Les conditions préalables : Etre bon bricoleur et bien acheter son stratifié

2Si vous êtes habile de vos mains et un tant soit peu bricoleur, des sommes importantes peuvent être économisées. En effet les nouveaux parquets stratifiés possèdent des systèmes d’emboitage avec des rainures et languettes qui ne doivent plus être collées.

Les avantages sont nombreux pour le stratifié, il est résistant et très varié, mais force est de reconnaitre qu’il possède aussi un inconvénient de taille, car lors d’un impacte, la retouche est difficile et le remplacement est de mise, c’est pour cette raison que le stratifié est classifié en fonction de sa résistance et le prix forcément indiqué en fonction de sa résistance.

Quelques conseils pour une pose réussite

  • 3Lire attentivement et précautionneusement les notices d’utilisation.
  • Garder le stratifier quelques jours dans la pièce de pose avant de le poser pour s’adapter à la température ambiante.
  • Poser le parquet stratifié sans fixation directe (clous ou visses) au sol, soit « flottant ».
  • Avoir les outils nécessaires à la pose : crayon à papier, équerre, marteau, bloc de frappe en bois, tire lame. Cales en bois ou en matière synthétique, scie égoïne ou un outil multifonction et une scie sauteuse. Si existant, une table ou une scie radiale à table.
  • Retirer la moquette complètement car sinon elle absorbe toujours de l’humidité sans pouvoir l’évacuer à cause du parquet ou stratifié posé dessus.
  • Ne pas oublier l’isolation acoustique.

Les finitions : Porte et passage de porte ainsi que les plinthes

Une fois que tout est complètement posé, les cadres de porte doivent être sciés de préférence avec une scie égoïne ou un outil multifonction à hauteur de la planche plus celle de l’isolation. Le nouveau revêtement est ensuite glissé sous le cadre de la porte. Le passage d’une pièce à l’autre doit être marqué par une barre de seuil. Celle-ci doit être intégrée et ne peut pas se rajouter après. On peut alors joindre proprement différentes hauteurs et types de sol. En dernier, il faut retirer toutes les cales et les marqueurs de distance pour permettre la dilatation du parquet stratifié.

Les plinthes peuvent être posées à présent. La plupart des plinthes sont fournies avec de bons systèmes de clips, Il existe aussi des plinthes qui ont sur l’envers un espace pour cacher les fils derrière lequel on peut faire disparaître les câbles.